entête
entête

Le Service d'attribution des bons Unesco en 1959

Les résultats obtenus en 1959 par le Service des bons Unesco à la Direction des bibliothèques de France ont été quelque peu supérieurs à ceux des années précédentes qui avaient été publiés dans le Bulletin des bibliothèques de France 1. En effet :
en 1955, 14.7.616 $ ont été attribués, répartis en I.775 attributions
-1956, 14.9.008$ - - I.766 -
- 1957, 14I.462$ - - I.804 -
- 1958, 14.7.936$ - - I.999 -
- 1959, 174.575$ - - I.995 -

Toutefois pour apprécier cet accroissement, il faut tenir compte de la hausse des prix des livres.

Le montant attribué en 1959 se répartit entre les diverses catégories d'acheteurs de la façon suivante : 31,5 % pour les bibliothèques relevant de la Direction des bibliothèques, 32,1 % pour les autres administrations d'État, 7,8 % pour les libraires, 13,8 % pour les sociétés industrielles et commerciales et 14,8 % pour les organismes privés à caractère intellectuel et les particuliers. On remarquera surtout les deux premiers chiffres : c'est ainsi que plus de 110.000$ de bons Unesco ont été utilisés par les administrations publiques, ce qui semble prouver que, en dépit d'une procédure de paiement un peu compliquée, les bons Unesco sont de plus en plus appréciés par ces organismes.

Rappelons que les bons peuvent être utilisés pour des règlements dans n'importe quel pays du monde, à la condition que le fournisseur des publications ait donné son accord à ce mode de paiement, et que les demandes doivent toujours être adressées au Service d'attribution des bons Unesco, 61, rue de Richelieu, Paris.

  1.  (retour)↑  Voir : B. Bibl. France, 1re année, n° 6, juin 1956, pp. 444-446 ; 2e année, n° 7-8, juill.-août 1957, p. 583 ; 3e année, n° 7-8, juill.-août 1958, pp. 532-533 ; 4e année, n° 7-8, juill.-août 1959, pp. 354-355.