entête
entête

Les Bibliothèques de France à l'Exposition universelle et internationale de Bruxelles de 1958

Quoique très modeste (40 m2 au sol) une place a été réservée aux bibliothèques dans la section Pensée française du pavillon de la France dont avait été chargé M. Gérald Antoine, professeur à la Faculté des lettres de Paris. Conçue par le Service technique de la Direction des bibliothèques de France, la présentation a été assurée par les soins de l'architecte René Herbst, au centre du plan supérieur, à côté des Archives.

L'effort de la Direction des bibliothèques de France, créée au lendemain de la Libération au Ministère de l'éducation nationale, a porté sur la reconstruction des bibliothèques sinistrées au cours de la guerre, la construction de nouvelles bibliothèques, l'extension des magasins de livres et des services publics, la modernisation de l'équipement. Aussi un tableau (sur fond rouge) rappelle-t-il les grands travaux de construction et d'équipement dans les bibliothèques françaises de 1945 à 1958. Cependant une photographie de la Bibliothèque universitaire de Caen symbolise cet effort (une autre photo représente la Bibliothèque universitaire d'Aix-en-Provence et une maquette figure la Bibliothèque de la Faculté des sciences de Marseille).

Une série de vues en couleurs, en déroulement continu, permet de rapprocher d'ensembles architecturaux anciens des bâtiments récemment édifiés ou aménagés dans diverses parties du territoire, à Paris comme en province. Deux photographies de bibliobus rappellent les mesures prises sur le plan de la lecture publique rurale pour apporter les livres dans les campagnes.

Sur les volets d'un tourniquet, quelques aspects de la vie des bibliothèques où quelques-unes de leurs activités sont mentionnées : expositions mettant à la portée du grand public les richesses du passé (affiches et catalogues), entreprises bibliographiques et catalographiques de caractère collectif portant sur les périodiques et notamment les périodiques étrangers (listes départementales de périodiques français et étrangers en cours, Inventaire permanent des périodiques étrangers en cours, Répertoire de la presse française); travaux de catalogue utilisant les techniques de multigraphie (duplicateur électronique) et fondés sur la normalisation des méthodes (normes Afnor); choix de bibliographies courantes publiées par les bibliothèques et des centres de documentation.

Une place à part a été réservée aux techniques modernes de la photographie et de la sélection au service des bibliothèques : reproductions photographiques par divers procédés, en noir ou en couleurs, d'un globe terrestre, d'une médaille, de miniatures, d'une reliure, d'une estampe, etc... mais aussi de journaux (nouvel appareil de lecture de microfilms de long métrage); deux procédés français de sélection sont mentionnés : un système manuel, celui de Gérard Cordonnier, un système photographique, celui du Dr Samain.